Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre le Cercle des Mécènes ?

Participer (modestement) à l’excellence de la plus belle salle de concert de Paris qui offre aussi la programmation la plus attrayante !

Etre Mécène, pour vous, c’est…

Témoigner d’un profond attachement à un lieu unique qui m’offre tant de bonheur musical !

Quand vous parlez du Cercle des Mécènes, qu’en dites-vous le plus souvent ?

C’est tout simplement formidable et, notamment grâce à la très attachante équipe en charge du mécénat, une très belle expérience !

Votre meilleur souvenir au Théâtre des Champs-Elysées

Le Chevalier à la rose de Strauss avec Renée Fleming et Sophie Koch (entre autres). Une soirée magique !

Un événement organisé par le Cercle des Mécènes que vous avez apprécié particulièrement ?

Le Dîner des Mécènes qui allie musique, convivialité et gastronomie dans un cadre d’exception !

Votre œuvre préférée, et celle que vous aimeriez faire découvrir à une jeune génération ?

 La création de Joseph Haydn et sa musique si picturale : le chaos, l’aurore, etc.

Une œuvre que vous rêvez d’entendre ou de réentendre au Théâtre ?

Inès de Castro de Giuseppe Persiani, l’un des grands rôle de la Malibran.

Vos compositeurs préférés ?

Haydn, Bellini, Weber, Richard Strauss, Donizetti, Gluck, Salieri, Mozart, Burgmuller et tant d’autres : la liste est fort heureusement si longue !

Votre loisir préféré lorsque vous n’êtes pas au spectacle ?

La littérature, les voyages, l’archéologie…

Votre péché mignon ?

Un délicieux dîner après un beau concert au TCE !

Votre rêve de bonheur ?

Disposer du temps nécessaire pour écrire des romans…

Votre playlist en 5 titres ?

1 : Der Freischütz de Weber

2 : Les symphonies de Richard Wetz

3 : La sonate pour piano de Norbert Burgmuller

4 : Mathilde de Sabran de Rossini

5 : Falstaff de Verdi

Votre conseil littéraire ?

“Mes amis” d’Emmanuel Bove, écrivain de génie des années 1920 – 1940, injustement oublié.

BONUS ! Un signe distinctif pour vous reconnaître lors de nos retrouvailles 

Au premier rang d’orchestre avec mon épouse ou mon père, pour être au plus proche de la musique

Au sujet du premier rang…