Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre le Cercle des Mécènes ?

Au départ, l’envie d’assister à des répétitions et connaître l’envers du décor.

Quand vous parlez du Cercle des Mécènes, qu’en dites-vous le plus souvent ?

Beaucoup de bien, équipe d’un professionnalisme exemplaire, d’une amabilité sans faille et d’une patience angélique.

Votre meilleur souvenir au Théâtre des Champs-Elysées ?

Le cycle Beethoven de février dernier avec le Philharmonique de Vienne.

Etes-vous plutôt opéra mis en scène, version de concert, récital, danse, orchestre…?

Plutôt orchestre.

Votre œuvre préférée et celle que vous aimeriez faire découvrir à une jeune génération ?

Les Maîtres chanteurs de Nuremberg de Wagner et La Femme sans ombre de Strauss (tout y est).

Votre compositeur(-trice) préféré(e) ?

Les deux Richard (Wagner et Strauss), Beethoven et Bruckner, mais aussi Brahms, Mahler, Sibelius, Tchaikowski et, depuis peu, Chostakovitch.

Votre musicien(ne) préféré(e) ?

Le Philharmonique de Vienne.

Votre conseil pour embellir nos journées pendant le confinement ?

Ecouter de la musique, bien sûr, mais aussi peaufiner votre saison 2020-2021.

Votre playlist de confinement en 5 titres ?

1 : Ouverture de la Fledermaus (Vienne, Kleiber, 1 janvier 1989)

2 : Mahler, Adagietto de la cinquième symphonie (Berlin, Karajan)

3 : Wagner, Rienzi, ouverture (Staatskapelle Dresde, Thielemann)

4 : Tchaikovsky, Pathétique, troisième mouvement (Karajan,Vienne)

5 : Pour terminer dans la bonne humeur, Kalman, Princesse Czardas (Florez, Netrebko, à Dresde, 31 décembre 2014)

https://www.youtube.com/watch?v=t5t6Azcwc9o

BONUS ! Un signe distinctif pour vous reconnaître lors du prochain événement du Cercle des Mécènes ?

une écharpe, en toutes circonstances !